Examens pré opératoires

Vous vous apprêtez à vous offrir une chirurgie esthétique.

Bien que vous ne soyez pas malade et que cette initiative soit volontaire,
il faut impérativement procéder à des examens préopératoires.

Ceux-ci sont nécessaires, obligatoires et seront demandés par votre médecin anesthésiste lors de la consultation préopératoire. Il est préférable de les faire dans votre pays avant votre arrivée en Tunisie.

Cela permettra de détecter à l’avance toute contre-indication ou anomalie qui pourrait empêcher ou retarder votre intervention.

Par exemple, si on envisage une liposuccion, seul un bilan sanguin complet est généralement demandé.

Faire ce bilan au préalable peut révéler une anémie qui, découverte la vieille de l’intervention, pourrait l’annuler ou limiter les zones à traiter.

D’où la nécessité de faire votre bilan 3 mois, ou au plus tard 1 mois, avant votre intervention pour pouvoir traiter l’anémie et bénéficier d’une liposuccion en toute sécurité.

Dans le cas d’une chirurgie mammaire, en plus du bilan sanguin,
une échographie mammaire sera aussi demandée.

Lorsque l’on intervient au niveau de la poitrine, il est fondamental de s’assurer qu’il n’y ait aucun problème.

Dans le cas où il existe une tumeur bénigne, celle-ci serait enlevée au cours de l’intervention et envoyée pour analyses au laboratoire. Cet acte peut engendrer des frais supplémentaires.

Pour les personnes de plus de 50 ans ayant des antécédents médicaux, un électrocardiogramme et une radio thorax peuvent être demandés.

Pour les personnes qui ont des maladies chroniques comme le diabète ou l’hypertension, si la pathologie est surveillée et sous contrôle, il est possible de bénéficier d’une chirurgie esthétique qui ne peut qu’être bénéfique, autant sur le plan moral que physique.

Par ailleurs, il est demandé d’avoir l’accord de votre médecin traitant et d’envoyer votre dossier médical. Il revient au médecin anesthésiste et au chirurgien d’accepter d’opérer ou non.

Pour conclure, notez que ces examens ne sont pas inclus dans le devis, mais ils vous seront remboursés par votre mutuelle si vous vous faites prescrire une ordonnance par votre médecin généraliste.