La nymphoplastie

Qu'est-ce qu'une nymphoplastie ?

Le principe de la nymphoplastie, ou labiaplastie, est de réduire la taille des petites lèvres génitales en effectuant une ablation de la peau et des tissus en excès. Chez certaines femmes, la taille des petites lèvres est parfois proportionnellement trop grande, ce qui peut devenir gênant au quotidien. Le chirurgien peut effectuer une réparation de l’hypertrophie des lèvres inférieures. Le but est de réduire la protrusion des tissus pour améliorer l'aspect esthétique des lèvres génitales et limiter les frictions avec les sous-vêtements très souvent source de douleur.

Les motivations et avantages de la nymphoplastie

Il n’y a pas de causes bien distinctes à l'hypertrophie des petites lèvres. Il s'agit souvent simplement de l'expression du code génétique. Parmi les facteurs pouvant participer à la protrusion ou à l'hypertrophie des petites lèvres, on compte les facteurs génétiques, l'accouchement, les traumas ou simplement une variante anatomique. En fonction de la sévérité de l’hypertrophie, les problèmes sont de nature différente. Certaines femmes se voient gênées dans leur vie de tous les jours par des frottements avec les sous-vêtements et des irritations, notamment durant la pratique d'activités sportives. L'intervention offre dans ce cas une solution efficace en libérant la patiente des tissus excédentaires responsables des frictions. La motivation est aussi souvent d'ordre esthétique. La protrusion des petites lèvres est jugée comme étant disgracieuse par les patientes qui consultent pour une nymphoplastie. Dans ce cas là, l'intervention permettra d'améliorer le dessin et la définition des lèvres.

Avant la nymphoplastie

Lors de la consultation, le chirurgien effectuera un examen gynécologique afin de déterminer le degré d’hypertrophie et voir si la patiente présente une éventuelle asymétrie, une hyperpigmentation ou un excédent de muqueuse au niveau des petites lèvres. C’est à ce moment là que toutes les questions seront posées et que le spécialiste déterminera le déroulement de l’intervention.

Avant l’intervention chirurgicale, l’épilation ou le rasage de la zone sera nécessaire, il est conseillé de le faire 72h avant l’opération. Comme pour toute intervention chirurgicale, une douche à base de bétadine est prévue la veille et le matin même. Enfin, il ne faudra pas prendre d’aspirine 10 jours avant l’opération et être à jeun le jour J.

Déroulement de la nymphoplastie

La plupart du temps, cette intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale en ambulatoire. L’hospitalisation est de 12h à 24h. L’intervention dure 30 à 45 minutes. Il existe deux techniques choisies en fonction des besoins de la patiente. La première, technique triangulaire de nymphoplastie consiste à retirer un triangle de peau et de tissus excédentaires sur la moitié postérieure de la lèvre et à effectuer une incision afin de faire la jonction avec les lèvres supérieures et ainsi obtenir un aspect plus compact avec une pigmentation homogène, l’épaisseur reste l’identique sur toute la longueur et conserve les plis naturels des lèvres. La deuxième technique, dite longitudinale, est utilisée dans les cas qui nécessitent de retirer une grande quantité de peau. Cette méthode consiste à incision dans toute la longueur de la lèvre. La cicatrisation est beaucoup plus nette et rapide avec rendu esthétique légèrement moins naturel.

Après la nymphoplastie

Aucun traitement n’est préconisé, sauf en cas de douleur : des antalgiques légers pourront être prescrits. Comme pour toute chirurgie intime, il est important d'effectuer la toilette intime deux fois par jour à l'aide d'un gel antiseptique. Des œdèmes peuvent se former et les saignements ne sont pas rares durant les premiers jours qui suivent l'opération. Le temps de guérison est de 2 à 7 jours, en revanche, les activités sportives devront patienter près d’un mois avant de reprendre. Les rapports sexuels sont proscrits pendant 3 à 6 semaines afin que cicatrisation soit complète. Il est conseillé de s’habiller pendant quelques temps avec des vêtements amples et souples afin de ne pas être gênée durant la guérison.

Les résultats de la nymphoplastie

Il faudra patienter au moins 2-3 mois pour pouvoir juger du résultat définitif après cicatrisation complète. Sur le plan esthétique, l'amélioration se traduit par des petites lèvres plus compactes qui ne font pas saillie au-delà des grandes lèvres. Le résultat respecte l'anatomie de la patiente avec un aspect naturel. Sur le plan physique, les frictions des tissus excédentaires avec les sous-vêtements disparaissent, d'où un soulagement ressenti durant la marche ou les activités sportives.